LA FICHE D’IDENTITE

 

  • Nombre de pages : 118 pages
  • Dimensions du produit: 24 x 1 x 19 cm
  • Editeur : Eyrolles
  • Date de parution : 25 août 2016
  • Collection : Les Fiches Outils
  • Prix : 26,00 €
  • Lien Amazon

Des fiches outils pour réaliser des graphiques avec Excel : sur le papier, j’adore. Apprendre par l’exemple, avec des exercices, connaître et maîtriser la création de l’ensemble des graphiques proposés par Excel, je pense que je vais aimer cet ouvrage.

Il est vrai qu’Excel offre la possibilité de créer bon nombre de graphiques mais nous sommes habitués à n’en n’utiliser que deux ou trois. 

J’attends de cet ouvrage qu’il me présente l’ensemble des graphiques Exel mis à notre disposition, comment les paramétrer pour agrémenter mes présentations et faire en sorte que mes données soient plus attractives et visuelles.

L'auteur

Mais qui est Jean-Marc LAGODA?

Jean-Marc Lagoda (Reims Management School) a exercé près de vingt ans dans le contrôle de gestion. Il est aujourd’hui consultant et formateur, en particulier à la Cegos. Il est auteur de plusieurs ouvrages, dont Tableaux de bord et budget avec Excel (Eyrolles, 2015) et Réaliser des graphiques avec Excel (Eyrolles, 2016).

Mais qui est Frédéric ROSARD?

Frédéric Rosard est docteur en mathématiques. Il enseigne les mathématiques appliquées à Sciences Po, ainsi que dans plusieurs écoles de commerce. Parallèlement, il intervient comme consultant pour diverses entreprises. Il est également auteur de Réaliser des graphiques avec Excel (Eyrolles, 2016).

Source : https://www.eyrolles.com/Informatique/Livre/realiser-des-graphiques-avec-excel-9782212564259/

La Forme

La présentation : Livre souple et fin

La qualité du papier : papier épais.

Le poids de l’ouvrage : trop lourd ;). (370g)

Couleur ou noir et blanc : Monochrome et les titres en bleu turquoise

Les images : en noir et blanc ;(

Le Fond

,Les thèmes abordés sont les suivants :

Module 1 : Les graphiques de synthèse

22 pages

Module 2 : Les graphiques pour l’analyse

24 pages

Module 3 : Les graphiques prospectifs

26 pages

Module 4 : L’organisation des graphiques dans un tableau de bord

13 pages

Le premier module nous présente “Les graphiques de synthèse”, c’est à dire les graphiques qui permettent rapidement de visualiser rapidement des données en pointant les éléments importants.

Premier graphique présenté, POWER MAP et la représentation des chiffres par une carte : dès que vous avez des données chiffrées par ville, département, région, il est intéressant de pouvoir visualiser sur une carte l’implantation de vos clients : également grâce à un graphique sur la carte, quantifier l’importance de ce client sur votre chiffre d’affaire. Les fiches pratiques se composent toutes de la même façon : une partie texte d’explication, un exemple visuel ( que vous pourrez visualiser sur Excel grâce aux éléments fournis sur le CD-ROM joint à l’ouvrage), puis le processus pour reproduire l’exemple pas à pas. Enfin, un conseil et un résumé clôturent la fiche pratique. Cet ouvrage a le double avantage de vous donner la liste des graphiques intéressants à présenter en fonction de vos données, et également vous assister dans leur réalisation : pour ce premier graphique, pas beaucoup d’image pour illustrer. 

Ensuite, les auteurs nous présentent les RADARS pour équilibrer des domaines de compétences par exemple sur des critères comme le financier, le social, le commercial, l’environnement, ou l’innovation. Nous pouvons également utiliser ce genre de graphique pour les bulletins scolaires où chaque matière est un domaine. Ce genre de graphique permet d’avoir une vision globale de plusieurs thèmes et en effet visualiser rapidement les points forts et les points faibles.

Nous passons ensuite sur le tachymètre et les aiguilles (ou aussi appelé JAUGE: également détaillée en page 26). Tel un tableau de bord de voiture ce graphique vous permet de vérifier un niveau comme une jauge d’essence avec un point de départ, un point de fin et plusieurs paliers (colorés en général) : l’aiguille nous permettra de visualiser si notre donnée est dans la bonne zone ou alors une alerte si nos valeurs ne sont pas assez bonnes.

Le graphique suivant est le graphique COMBINE pour comparer deux données généralement un prévisionnel (sur une courbe) et un réel (sur un histogramme). Graphique très visuel il partit d’un simple coup d’œil de savoir si les objectifs sont atteints ou pas 😉 Dans l’exemple en page 33, on revient sur un graphique combiné mais ici il s’agit d’une évolution cumulée d’objectifs ou d’un chiffre d’affaire réel.

Je fais une petite parenthèse dès à présent sur cet ouvrage : je le trouve très bien fait, les textes sont directs et la prise en main pour reproduire les graphiques est bien détaillés. La réalisation de graphiques est souvent une belle prise de tête, chronophage, mais en suivant pas à pas les indications, on arrive au bout de notre graphique en quelques minutes. BON POINT 😉

Un graphique à BULLES: typiquement un graphique que je n’utilise pas ;( Il est vrai qu’il est intéressant de pouvoir comparer des éléments différents sur un même graphique. Ici les auteurs nous présentent une performance commerciale en deux dimensions (le chiffre d’affaire et le taux de croissance des ventes). 

 Ensuite nous voyons les SPARKLINES: il s’agit de petits graphiques que vous pouvez visualiser dans une cellule (cela reste visuellement très petit mais vous permet toujours rapidement d’avoir une visibilité rapide de vos données et de leur évolution dans le temps par exemple).

 Le deuxième module présente “Les graphiques pour l’analyse” : après le constat, l’analyse. 😉

 Les auteurs nous expliquent que les COURBES et HISTOGRAMMES offrent une visibilité d’une activité dans le temps et de pouvoir comparer des activités ou des périodes et ainsi pouvoir prendre les décisions qui s’imposent.

Ensuite le graphique à AXE DOUBLE c’est à dire un graphique combiné mais avec deux unités différentes : dans leur exemple un chiffre d’affaire et un pourcentage. Avoir ses deux informations sur le même graphique permet de pouvoir comparer deux éléments et leur potentielle relation.

Les BOITES A MOUSTACHES ??? N’étant pas du tout une experte des données statistiques (quartile, médiane, interquartile), cela explique surement le pourquoi de mon ignorance sur ce graphique 😉 Je vous laisserai, pour les plus pointus, le soin de lire ce chapitre et de me donner votre avis en commentaire 😉

Faire un choix avec PARETO : la loi du 80/20 selon laquelle 80% de vos bénéfices proviennent de 20% de vos actions. Grâce à cet exercice, vous pourrez hiérarchiser les causes d’un phénomène par ordre d’importance.

Dans la fiche suivante, vous allez apprendre à paramétrer des NUAGES DE POINTS et ainsi visualiser rapidement une tendance, une droite, grâce à des points de données.

Le GRAPHIQUE BRIDGE? Jamais entendu parlé : il permet de visualiser les tendances d’une activité par rapport aux effets qui l’ont fait évoluer et ceux qui l’ont fait diminuer. De loin, je ne trouve pas que ce graphique soit visuellement explicite. Le temps également de mise en place est assez important et nécessite de bonnes connaissances dans les propriétés des graphiques Excel. Ne réalisant pas des graphiques tous les jours, je pense que sa réalisation nécessitera systématiquement une remise à niveau. (Petite note également : les auteurs nous indiquent dans le texte de noter des segments verts et rouges mais avec des images en noir et blanc, c’est moins facile : vive les images en couleur).

 Nous passons ensuite aux SECTEURS : graphique très utilisé, il permet d’avoir une visualisation graphique de la part de chaque élément dans son ensemble. Il existe les secteurs groupés ou explosés mais également les anneaux : l’exemple des anneaux est très intéressants car il permet de visualiser des données sur plusieurs années dans le même graphique… On en apprend tous les jours 😉

 Ensuite nous voyons les GRAPHIQUES A BARRES à utiliser lorsque le nombre de données est important.

  

Les graphiques prospectifs dans le sens décisionnel sont explorés dans le troisième module.

 Les auteurs débutent ce chapitre avec les GRAPHIQUES LIES A UNE TABLE CROISEE DYNAMIQUE : depuis le début de l’ouvrage, ils présentent leurs exemples à partir de tableaux simples alors que les possibilités et la simplicité d’utilisation des graphiques avec des tableaux croisés dynamiques ne sont plus à prouver. Dès que vous aller changer les filtres ou les données de votre tableau, le graphique se mettra automatiquement à jour. Petit détail non négligeable 😉

Ensuite, nous voyons les graphiques POWER VIEW associant du texte, des images ou logos à vos graphiques. Chapitre très intéressant, visuel garanti.

 Le thème suivant ne parle pas de graphique mais des possibilités que vous offrent Excel dans le changement de valeur grâce à des BOUTONS CURSEURS : au lieu de saisir une valeur dans un tableau, en ajoutant ces boutons, vous pouvez en augmentant ou en diminuant la donnée, visualiser directement le résultat dans le graphique. Cela peut être en effet très utile si vous souhaitez trouver les valeurs en les visualisant automatiquement sur un graphique.

 Ensuite, les auteurs vous sensibilisent sur l’importance des COULEURS dans un graphique et comment le paramétrer sur vos graphiques.

 Nous passons sur les MOYENNES MOBILES pour identifier une saisonnalité des ventes par exemple. Cela permet d’éliminer les valeurs non significatives de votre activité pour n’en tirer que les grandes variantes.

Un nouveau chapitre pour les matheux présente les FONCTIONS USUELLES pour mesurer votre force de vente comme la fonction linéaire (évolution constante de vos ventes pour vous offrir un prévisionnel linéaire), la fonction puissance (augmente vos CA passés par un facteur constant), la fonction logarithmique (évolution incluant plusieurs facteurs)

Fiche suivante : LES AIRES affichent vos données et peuvent être superposées et afficher un niveau de la masse (salariales, CA, …) Comme le chapitre précédent, on se concentre pour ce chapitre 😉

Ahhhh, une PYRAMIDE DES AGES : super pour visualiser la répartition d’une population en fonction de leur tranche d’âge. Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de garder ce chapitre en référence car, comme vous ne serez pas amenés à en réaliser tous les jours, il est je pense indispensable d’avoir une fiche rappel le jour où vous devez en réaliser une. Comme il ne s’agit pas d’un graphique standard, il faut passer par plusieurs étapes sur les fonctionnalités d’Excel. Mais le résultat en vaut la chandelle.

Nous arrivons au quatrième et dernier module : L’organisation des graphiques dans un tableau de bord.

La première fiche vous aide à maîtriser tous les objets graphiques qu’offrent Excel pour avoir une présentation de vos données la plus visuelle possible (titres, étiquettes, couleurs, images, 3D, diagrammes, WordArt).

Ensuite, comment faire passer un message sans noyer les lecteurs d’informations : ici vous allez apprendre les astuces pour filtrer vos données ou en offrant des visuelles pour l’aider à comprendre les données (plan, flèches, titres…)

La fiche pratique suivante développe le sujet du partage et de la diffusion des graphiques via PowerPoint notamment.

Puis les auteurs nous indiquent l’importance de la charte graphique et l’uniformisation des visuels.

Enfin la dernière fiche nous propose une présentation d’un exemple de tableau de bord tout en nous expliquant l’importance de l’organisation des données (passer d’une vision générale vers une vision plus détaillée) pour ainsi garder l’auditoire le plus concerné possible.

Le rapport Qualité / Prix

Je trouve que cet ouvrage cache bien son jeu : on comprend rapidement l’impact de la visibilité de ses chiffres en utilisant le bon graphique. Grâce au CD-ROM vous pouvez appliquer ou tester les exemples où que vous soyez (même si cette méthode de stockage reste aujourd’hui obsolète en comparaison avec le téléchargement) ce qui explique peut être un tarif légèrement plus élevé par rapport à ses concurrents.

LA NOTE

AVANTAGES :

– Fiches pratiques simples et visuelles

– A chaque un exemple pour pratiquer (idéale pour la mémorisation)

– Tous les graphiques sont passés en revue.

INCONVENIENTS :

– Encore plus flagrant sur ce genre de thème, mais les images en noir et blanc gènent vraiment pour apprécier les graphiques

– Pas assez de valorisation sur les graphiques 3D

Le contrat est rempli : j’ai appris quelques astuces pour agrémenter mes présentations. Je le redis le fait d’avoir des exercices permettent un meilleur apprentissage et favorise la mémorisation tant sur le thème que sur sa réalisation. Cet ouvrage est à la portée de tous les utilisateurs d’Excel souhaitant illustrer leurs données.

NOTE /20 DE L'OUVRAGE

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •